ÉDITORIAL

Frères et sœurs,

Avec le mercredi des Cendres nous commençons la période du Carême, un temps privilégié à vivre en famille et entre proches, une rentrée progressive dans le mystère de la rencontre avec le Seigneur.

Temps propice pour nous chrétiens, de changer nos habitudes, mieux écouter la Parole de Dieu et nous tourner vers nos frères et sœurs.

Partage, jeûne, prière : ce sont les actes réguliers que nous pouvons faire au cours de ces quarante jours, une occasion de nous rapprocher de Dieu et des autres pour vivre pleinement la joie de Pâques, joie de se savoir aimés de Dieu et libérés de ce qui nous éloigne de sa présence dans notre vie quotidienne.

À l’image d’un jardin, notre cœur a besoin de ce temps : ces quarante jours ne seront pas de trop pour y enlever les mauvaises herbes qui l’encombrent, le cultiver par des attentions portées à nos frères et sœurs, l’arroser par la prière et l’écoute de la Parole de Dieu. La Bonne Nouvelle du Christ ressuscité pourra alors y germer pour porter des fruits.

Bon Carême à tous, dans la joie, la bonne humeur, la foi et l’espérance.

                                                                  Maria MUNOZ-DUQUE – Rédactrice